1/1
CARRE NOIR_MAJE.jpg
judith-milgrom.jpg

Maje

Une histoire de famille

Après avoir passé plusieurs années à concevoir des vêtements avec sa sœur sous le label Sandro, Judith Milgrom décide de fonder sa propre marque. Elle lance donc en 1998 Maje, acronyme des prénoms de ceux lui étant chers, soit M pour Milgrom, A pour Alain, son frère, J pour Judith et E pour Évelyne, sa sœur. 

Maje, comme Sandro, semble se diriger vers un secteur de vente bien particulier, se situant entre luxe accessible et prêt-à-porter grand public. En 2000, Maje ouvre sa première boutique au 42, rue du Four, dans le 6ième arrondissement parisien. Aujourd’hui la marque compte plus de 600 points de vente dans 40 pays. 


Les créations de Judith Milgrom dégagent un style poétique et bohème avec une touche de rock. Elle utilise des matières légères, joue avec la soie, la dentelle et cultive un mélange de chic et de décontracté.

Judith Milgrom
Fondatrice et Directrice de Maje

MJ5033001.jpg

Les produits
L'élégance de vivre plusieurs vies en une journée

Maje s’adresse aux femmes qui assument leurs choix, sans entrave, leurs envies d’être un jour élégante, un jour exubérante, un autre drôle, et puis mystérieuse, souvent enjôleuse… aux femmes fondamentalement libre.  

Une marque parisienne dédiée aux femmes, modernes, tendances et indépendantes.

Solaire Maje light.jpg